En mémoire de Hadelin Donnet

  Piet Steenackers, président et Jean-Marie Curti, directeur artistique

Hadelin Donnet, ancien président des Musiciens d'Europe, vient de nous quitter, à 89 ans. Président des MdE de 1999 à 2008, après Pierre Dubuisson, fondateur et premier président, Hadelin nous a soutenus dans tous nos projets par sa présence attentive, et son aide à réaliser nos projets dont celui du soutien fidèle et précieux d’Electrabel - GDF-Suez – Engie. Dès les années 1960, il fut, comme secrétaire général des Jeunesses musicales durant de longues années, directeur des fameux "Camps musicaux des Jeunesses Musicales" en Belgique et en Istrie où plusieurs d'entre nous se sont connus, dont les sous-signés et Ariane Bogaerts, devenue une collaboratrice majeure de la vie des MdE. Plus tard il sera directeur des programmes musicaux à Europalia, Festival Européen de la culture en Belgique, ce qui nous a valu d'aller jouer aux Pays-Bas dans le cadre du Festival des Flandres. Il a prêté aide et assistance à de nombreuses personnes et associations, dont un festival d’orgue au centre de Bruxelles, étant doué d’une érudition, d'une bienveillance et d’une mémoire positive de tous les instants. Le rencontrer dans sa bibliothèque personnelle somptueuse reste un souvenir vibrant pour tous ses amis. Hadelin a compté pour la musique et la culture en Europe, de façon déterminante dans la vie de beaucoup d'entre nous. On ne compte plus les musiciens qu'il est allé accueillir patiemment ou raccompagner à l'aéroport de Bruxelles, empruntant des petites routes secrètes pour éviter les célèbres bouchons de la capitale, conduisant sa voiture précieuse avec des gants en cuir, sans s'arrêter de raconter de bonnes histoires. C'est donc avec une grande tristesse au cœur qu'au nom des MdE et en tant qu’amis restés proches de lui jusqu’à ces derniers temps, nous adressons nos plus sincères condoléances à Jacqueline, son épouse, et nos amitiés personnelles à leurs enfants et à leurs proches amis.

 
  Anna Sorrento

J'ai eu la chance de rencontrer Mr Hadelin Donnet en Belgique au camp musical des Jeunesses Musicales à Irchonwelz en 1969. J'étais la seule Italienne, une jeune pianiste de 18 ans, élève au Conservatoire N. Paganini de Genova. Cette expérience unique m'avait ouvert un monde où la musique était engagement, joie et partage intense. La présence charismatique, sévère et affectueuse à la fois, de Monsieur Donnet veillait sur tout et me réconfortait. Ensuite je l'avais rencontré en 1970 et 1971 au camps à Groznjan et à Firenze (Festival des JM). J'ai aussi eu la chance et la joie de le retrouver avec son épouse Mme Jacqueline, fin octobre et début novembre 2021 à Mulhouse, à l'occasion de la première représentation de l'oratorio de Jean-Marie Curti "Du coucher au lever" . Nous avions passé ces quelques jours, également en compagnie des amis Piet et Isabelle Steenackers, rémemorant avec Hadelin Donnet des événements de 50 ans plus tôt, dont il relevait des détails très vivants. Enfin, j'ai été fortement impressionné par son enthousiasme lors de notre visite au Musée de l'Automobile, également à Mulhouse... ne sachant pas qu'il était un "initié" ! Je suis frappée et sincèrement très attristée par son décès récent et Je souhaite transmettre mes sentiments à Mme Jacqueline et à toute Sa famille

 
  Thierry Engel

Merci Ariane pour ce touchant rappel de ce que fut Hadelin pour les Musiciens d’Europe, et pour toi en particulier. Je n’ai malheureusement pas connu l’homme plus que par 2 ou 3 rencontres à peine, au moment où nous avions une résidence des MdE sur Namur. Merci de bien vouloir transmettre à Jacqueline nos pensées reconnaissantes. Bien à vous tous, Thierry

 
  Bernadette Dodin

C’est une bien triste nouvelle. Mes pensées vont bien sûr à Jacqueline et à tous les proches de Hadelin. Je ne pourrais malheureusement pas venir en Belgique demain mais mes pensées seront tournées vers lui. En tant qu’ancienne présidente des MDE, je suis très au fait de l’engagement qui a été le sien. Amitiés. Bernadette

 
  MELEY Augustin

C'est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre la disparition d'Hadelin. L'ayant connu personnellement que de façon fragmentaire et le regrettant beaucoup de ce fait, je n'en ai pas moins apprécié son accueil à Bruxelles et l'évocation chaleureusesde ses attaches bordelaises. Mes plus amicales et respectueuses pensés à son épouses et à sa famille.

 
  Pierre Dubuisson

J'apprends avec tristesse le décès d'Hadelin. Je ne pourrai pas me rendre à la messe de funérailles, étant retenu par une réunion importante impliquant un grand nombre de personnes. Je demande à Piet d'associer mon nom à celui des anciens présidents des MdE dans le message d'hommage qu'il rédigera. Je sais qu'Hadelin a joué un rôle important dans son parcours musical ainsi que dans celui de Jean-Marie. Bien cordialement Pierre

 
  Ariane Bogaerts

Hadelin était une figure du monde musical belge, et plus particulièrement de l'animation musicale. Il a été très actif et nous lui en sommes reconnaissants. C'est en 1969 que j'ai fait sa connaissance lors d'un stage des Jeunesses musicales à Irchonwelz (près de Ath en Belgique). Première plongée dans le monde des musiciens, moi qui ne connaissais que l'étude laborieuse du piano et des cours théoriques, mais tout de même le plaisir du chant choral. Lors de ce stage, j'ai découvert la musique baroque, la musique de chambre jouée par des amateurs très talentueux. J'y ai fait la connaissance de René Jacobs, entre autres.
Ensuite, toujours avec Hadelin, j'ai fait deux camps des Jeunesses musicales à Groznan en Croatie, où j'ai fait la connaissance de Jean-Marie (Curti) puis de Claire, de Piet aussi, et de bien d'autres. Les années ont passé et puis j'ai eu le plaisir d'assister Hadelin dans la tâche qu'il avait généreusement acceptée de Président des Musiciens d'Europe.
mes pensées et mon cœur seront avec lui. Adieu Hadelin ... mon amitié t'accompagne.